Expertise Orfevrerie Precolombienne Motc

" L’ADN de la Maison et des collections est la feuille d'or, dont l'épaisseur flirte souvent avec les limites du micromètre ".

Carole Fraresso

Tôle-mince-Or-18k-Joaillerie-Precolomb

La maison Motché conjugue une expertise scientifique unique à des savoir-faire devenus rares pour créer des bijoux à la fois mobiles et extrêmement légers.
 

Une des techniques privilégiées par la maison Motché est le travail de la feuille d’or ou d’argent déformée plastiquement (d’une épaisseur inférieure à un millimètre), ajourée à la main, façonnée par repoussé, impliquant une dextérité et une délicatesse qui ne s’acquièrent que par l’expérience de longues années d’apprentissage.

Si les premiers bijoux en or extra-minces datent de 1200 avant notre ère au Pérou, c’est tout au long du Ier millénaire que la production d’objets déformés plastiquement s’est montré la plus prolifique dans cette spécialité. C’est en effet durant l’apogée des civilisations de la côte nord du Pérou que les parures et autres luxueux objets prennent tout leur essor, des pièces majestueuses pour lesquelles le poids et l’épaisseur sont des facteurs de confort déterminants.

Forte de son expertise unique au monde, la maison Motché accompagne dans le développement de leurs pièces d'exception ses collaborateurs ainsi que les amateurs du patrimoine joaillier en quête de beaux objets à l'identité forte et authentique.
 

" Les bijoux Motché se caractérisent par leur finesse et légèreté qui permettent de combiner des dimensions parfois imposantes à une grande mobilité des formes ".

Metallographie-Aliage-18k.-Carole-Frares

État métallurgique recristallisé d’un alliage 18 carats montrant l’extrême finesse et régularité de la feuille d’or (60 µm).

Coiffe frontale Mochica, 100-800 apr. J.-C. Musée Larco de Lima, ML100770 . 22,4 x 25,6 cm. 

© Carole Fraresso IRAMAT-CRP2A