Carole Fraresso, l'orfèvre des Andes


Photos: Guillermo Vilcherrez, François Canard, Musée Larco de Lima, Pérou.


L’experte en joaillerie précolombienne a été désignée commissaire de l’exposition parisienne consacrée au Machu Picchu, à la Cité de l’architecture et du patrimoine à Paris.


Par Marine Sanclemente



Son histoire d’amour avec le Pérou commence le 11 septembre 2001. Date mémorable pour le premier voyage en sac à dos de cette étudiante en archéomatériaux, originaire du Sud-Ouest de la France.


« Avant de me lancer dans huit années de thèse, j’ai eu envie de voir si le pays me plaisait. Tout était aussi fascinant qu’incompréhensible »,

se rappelle l’intrépide doctorante de 44 ans. L’archéologie au Pérou est alors à son apogée avec la découverte de nombreuses tombes royales mochicas, une civilisation du nord du pays. Carole Fraresso s’intéresse aux parures des rituels et devient la première spécialiste en orfèvrerie andine. Mais de retour en France, aucun poste n’est à pourvoir. Elle se lance alors dans l’archéologie expérimentale en créant Motché (Motche.com), une marque de bijoux réalisés avec les mêmes alliages et selon les mêmes techniques qu’il y a 3 000 ans. Sa manière à elle de valoriser les vestiges de ce pays qu’elle parcourt depuis quinze ans, « où les traditions des communautés anciennes n’ont pas été écrasées par la globalisation ». Et de faire de l’archéologie une discipline à la portée de tous.


...

Exposition immersive « Machu Picchu et les trésors du Pérou », à la Cité de l’architecture et du patrimoine, jusqu’au 4 septembre, Plein tarif : 22 €.